Les Hirondelles de Kaboul est un dessin animé européen, datant de 2019, et d’une durée de 81 minutes.

Film d’animation occidental, crée par Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec

Synopsis : Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Un film hors du commun tant dans l’aspect du graphisme et des couleurs qui tendent vers l’effet aquarelle, tant dans l’animation fluide où les personnages semblent vivants dans la bande à images. Les décors sont parfois très lumineux avec des effets de matières par des coups de pinceaux multiples donnant au graphisme une impression de réalisme par des petites touches colorées. Le récit traduit une atmosphère réaliste et en contexte à notre époque du 21ème siècle; où un pays musulman vit une distanciation entre l’homme et la femme, ne les plaçant pas au même niveau. Une aventure qui raconte la vie d’un jeune couple qui entreprend de vivre une relation, mais où beaucoup d’interdits ou de règles comportementales viennent chasser une liberté de vivre spontanément. un bon film d’animation tant par le graphisme que par l’histoire, même si il manque un peu d’actions. un récit qui tourne autour d’une psychologie sociale et qui renvoie à des zones culturelles contemporaine de la vie en certains pays orientales. Film à voir pour la culture générale et en bon divertissement.